La famille recomposée

La famille recomposée comprend un couple d’adultes mariés ou non, et au moins un enfant né d’une union précédente, qui aura soit une belle-mère ou un beau-père. Les demi-frères et demi-sœurs nés de cette nouvelle union font également partis de cette famille.

Les beaux-parents jouent un rôle éducatif considérable au quotidien sans qu’aucune autorité ne leur soit accordée par la loi.

Dans le cas où l’un des parents  s’installe avec un nouveau conjoint, l’enfant est confronté non plus à deux parents, mais à trois voire quatre adultes qui exercent sur lui leur autorité. Devant cette situation parfois confuse, l’enfant peut avoir des réactions conflictuelles, rendant les relations des nouveaux couples difficiles.

L’enfant perçoit le (la) nouvel (le) ami(e) de sa mère ou de son père comme un intrus qui rompt l’intimité, acquise lors de la séparation de ses parents. Volontairement ou inconsciemment, il peut chercher à mettre en échec cette nouvelle relation.

Pour illustrer nos dires, nous avons interrogé un élève du lycée du Castella.

Alexis, 17 ans, vit dans une famille recomposée. Ses parents ont divorcé lorsqu’il avait 11 ans.

Comment vis-tu ta situation familiale ?

Au début, je le vivais plutôt mal. J’avais le sentiment que mon père m’abandonné puis au fur et à mesure, j’ai grandi et j’ai compris ses choix, je respecte entièrement aujourd’hui.

Comment c’est passé le divorce de tes parents ainsi que la garde alterné ?

Le divorce n’a pas été facile. J’étais très affecté.

Pour la garde alternée, mes parents n’étaient pas du tout d’accord, par conséquent nous avons dû passer par le tribunal. Ceci n’a pas été une chose facile car le juge m’a demandé de choisir entre mon père et ma mère. Ce fût un choix très difficile et j’ai décidé de vivre avec ma mère.

Puis, au bout d’un an, je suis parti habiter avec mon père. Ma mère n’a pas bien vécu mon départ mais avec le temps elle a fini par l’accepter. Aujourd’hui, je vis donc chez mon père, sa  nouvelle compagne et mes deux demi-frères. Je vais chez ma mère la moitié des vacances et un week-end par mois.

Après la séparation des parents, certains forment une nouvelle famille mais d’autres restent seuls avec leurs enfants, nous parlons dans ce cas de famille monoparentale.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×